La question de la semaine (#13)

13 Existe-t-il des compétitions en aïkido ?

L’aïkido ne comporte pas de compétition. Il y a deux raisons essentielles à cela : premièrement, parce que l’aïkido est un art martial et, deuxièmement, parce qu’il est un art de paix.

Les arts martiaux japonais (budo) ont tous pour référence la situation d’un combat réel, utilisé comme contexte d’une étude plus globale. L’organisation d’une compétition suppose nécessairement la mise en place de règles, d’un registre technique autorisé, d’un arbitrage, d’une limitation de la dangerosité, etc. Autant d’éléments qui éloignent nécessairement de la référence au combat réel. À ce titre, le judo moderne est par exemple bien plus représentatif d’une pratique sportive martiale que d’un art martial au sens traditionnel du terme. L’aïkido, tout en mettant en place certaines limitations (nécessaires à l’étude et à la sécurité des pratiquants) tente d’entretenir l’esprit traditionnel du budo. La compétition n’y a donc pas sa place.

D’autre part, dans son esprit, l’aïkido se veut art de paix. Son horizon est l’absence ultime de confrontation, l’annihilation même du combat. Dans l’esprit du fondateur, il s’agissait moins de vaincre l’adversaire par un ensemble de techniques de combat que de développer à travers l’aïkido sa compréhension de la relation à l’autre, mettant en place les conditions d’une absence de conflit. La question de l’efficacité n’est jamais primordiale en aïkido, elle n’est qu’un préalable. C’est la raison pour laquelle l’étude se fait avec un partenaire et non avec des adversaires. Quel serait alors le sens d’une compétition ?

Cette question vous a intéressé ? Achetez le livre !