La question de la semaine (#18)

18 Je n’arrive pas à retenir le nom des techniques !

À moins que vous ne parliez couramment le japonais, ce n’est pas très étonnant. Pourtant, contrairement à ce que perçoivent les débutants, qui s’étonnent souvent de ne « jamais faire deux fois la même chose d’un entrainement à l’autre », tout l’aïkido peut être résumé en une quinzaine de techniques de référence.

Les choses se compliquent cependant car ce répertoire très modeste s’applique selon un nombre de variations innombrables (formes positives et négatives, variantes techniques, expression plus ou moins libre, fidèle aux principes plutôt qu’à la forme, applications…) et en réponse à une grande variété d’attaques et situations d’étude (frappes, saisies, attaques à mains nues ou avec armes, attaques arrières, travail au sol, avec plusieurs partenaires, d’intensité variable…). Au total, la combinaison des variations possibles est donc d’une grande richesse.

Mais pas de panique, vous devriez assimiler ce vocabulaire technique progressivement, sans même vous en rendre compte. En effet, au fur et à mesure de votre pratique, vous finirez par repérer l’identité de mouvements qui vous semblaient tout d’abord étrangers les uns aux autres. Il vous sera alors bien plus facile de vous y retrouver.

Il en va de même pour tout le reste du vocabulaire de l’aïkido : formules rituelles, noms des déplacements, concepts et principes… c’est par la répétition et la pratique que vous en viendrez à comprendre puis à retenir tout cela.

Vous pouvez également bénéficier d’un « coup de pouce » bien utile en interrogeant vos professeurs et sempaïs, ou en consultant les nombreux ouvrages techniques de référence disponibles. Mais il ne servirait à rien d’essayer de tout apprendre par cœur, si ce n’est à avoir l’air d’un perroquet, qui répète des mots dont il ne comprend pas le sens. N’oubliez pas que l’aïkido est un art martial, une voie qui commence par une pratique corporelle. C’est par la pratique que vous en assimilerez vraiment le vocabulaire.

Cette question vous a intéressé ? Achetez le livre !