La question de la semaine (#52)

52 Que sont omote et ura ?

Passés vos tout premiers pas en aïkido, vous aurez certainement remarqué que les techniques vous sont souvent présentées dans deux variantes : une forme omote et une forme ura. Que signifient exactement ces deux termes ?

Comme souvent, il faut commencer par comprendre qu’omote et ura ne sont pas des termes relevant spécifiquement du vocabulaire des arts martiaux, mais qu’ils appartiennent pleinement à la pensée japonaise, pour laquelle toute chose possède un aspect omote et un aspect ura.

Omote désigne l’aspect visible, officiel, positif, extérieur, apparent des choses ; ura désigne, à l’inverse, l’aspect invisible, intime, négatif, intérieur, caché des choses. Ainsi une maison aura-t-elle un aspect omote (sa façade) et un aspect ura (l’intérieur, ce qui est caché par la façade). De même un sabre a-t-il un côté omote (celui qui est tourné vers l’extérieur lorsque le sabre est porté à la ceinture, fil de la lame orienté vers le haut ; correspondant au côté gauche du sabre lorsque l’on est en garde) et un côté ura (le côté qui est tourné vers l’intérieur lorsque le sabre est porté à la ceinture ; correspondant au côté droit du sabre lorsque l’on est en garde).

Dans le monde des arts martiaux, cette dualité s’exprimait à l’origine par la séparation d’un enseignement public (omote) et d’un enseignement privé (ura), composé de techniques « secrètes », dont on réservait l’enseignement à des élèves choisis.

Dans l’aïkido contemporain, c’est un autre sens du couple omote / ura qui a été retenu pour décrire des formes de réalisation : les techniques omote sont réalisées « de façon positive », en entrant face au partenaire ; les techniques ura sont réalisées « de façon négative », en entrant derrière le partenaire. Les techniques ura sont ainsi souvent construites sur un pivot, quand les techniques omote feront plutôt appel à un aspect irimi plus marqué.

Si une telle classification est utile au départ pour s’approprier les mouvements et structurer sa compréhension de l’aïkido, il est cependant important de ne pas s’y enfermer : tout comme le yin et le yang qu’ils peuvent rappeler, omote et ura ne sont pas des opposés. Ils sont deux aspects complémentaires et indissociables d’une même chose. C’est l’unité de la technique qu’il faut retrouver, derrière la variété apparente des réalisations omote et ura, l’une contenant toujours l’autre.

Cette question vous a intéressé ? Achetez le livre !