La question de la semaine (#61)

61 Comment choisir son professeur d’aïkido ?

En commençant sa pratique de l’aïkido, ou de tout autre art martial, on choisit bien souvent son club en fonction de critères relevant de la commodité personnelle comme les horaires, la situation géographique ou les tarifs, la question du professeur ne se posant souvent qu’après.

Si cette démarche peut sembler naturelle à première vue, elle est cependant plutôt contraire à une authentique démarche en budo, qui nécessite une adhésion réelle entre le professeur et l’élève, mais aussi au sein du groupe des élèves eux-mêmes. D’ailleurs, les pratiquants qui ont simplement commencé dans le club le plus proche de chez eux, ou le moins cher, ne sont pas nécessairement ceux qui ont continué le plus longtemps – ou pas forcément au sein du même club…

On ne saurait donc que conseiller aux plus débutants d’accorder plus d’importance dans le choix de leur lieu de pratique à l’enseignement qui est prodigué, mais aussi à l’ambiance régnant au sein du club (qui renseigne d’ailleurs souvent sur le professeur et son enseignement), quitte à devoir sacrifier une partie de leur confort personnel en réalisant quelques minutes supplémentaires de trajet.

Il est cependant fréquent que cette question devienne plus vive, au fur et à mesure que l’élève affine sa recherche. Il peut alors, à force de rencontres, par exemple à l’occasion de stages, se sentir plus proche de tel ou tel professeur, dont il souhaitera suivre l’enseignement, de façon complémentaire à celui de son enseignant, ou même en changeant d’enseignant. Ce type de choix constitue une décision importante, qui engage l’ensemble de l’évolution de sa pratique et ne doit en aucun cas être prise à la légère, de façon désinvolte ou consommatrice, avec ingratitude vis à vis de son professeur actuel – ce qui serait tout à fait contraire à l’esprit du budo.

Il ne faut pas non plus oublier que, si l’on choisit un club et un enseignant, on ne choisit pas, dans l’esprit japonais, d’en devenir l’élève : c’est également au professeur qu’il appartient de décider à qui il donnera son enseignement, et votre cotisation associative ne vous garantira rien d’autre que le droit de participer aux entraînements. La véritable relation entre le professeur et l’élève restera à construire, et suppose un choix réciproque.

Cette question vous a intéressé ? Achetez le livre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *