La question de la semaine (#77)

77 Quelle est l’importance du vide en aïkido ?

L’aïkido est basé sur le principe de non opposition. Il propose de ne pas opposer la force à la force mais, plutôt, de chercher à guider la force de l’attaque. Réalisées à haut niveau, les techniques de l’aïkido donnent ainsi souvent une apparence de légèreté, de facilité, voire : de magie. C’est à travers une certaine approche du vide qu’une telle réalisation peut être atteinte.

On cherchera ainsi à réaliser des gestes « vides de force », ou à opposer « un vide » à la poussée d’aïte, plutôt que de la bloquer ; on cherchera, dans les projections, à « créer un vide », à laisser les attaques frappées atteindre « le vide »… Autant d’expressions courantes au cours de l’entraînement, qui renvoient à cette même idée que la véritable puissance ne saurait naître de la seule domination physique.

Attention, néanmoins, car le « vide » de l’aïkido est évidemment un vide « très plein », qui est lié à une mise en œuvre optimum de notions liées au déséquilibre ou à l’ensemble des fondations de l’aïkido (ma-aï, irimi…)

Certainement la notion de vide renvoie-t-elle ainsi aux différents états de la matière, qui servent de jalons à la progression : kotaï (état solide), jutaï (état fluide), ekitaï (état liquide) et kitaï (état gazeux) – ce dernier se définissant comme capacité à englober aïte à la façon du brouillard. C’est à ce dernier niveau, très élevé, que se manifeste le plus clairement le vide, le pratiquant semblant presque n’avoir plus besoin de réaliser le moindre effort ou mouvement.

Si cette notion de vide est difficile à appréhender dans un premier temps et qu’il faudra vraisemblablement traverser chacun des états précédents (solide, fluide, liquide) avant de l’entrevoir réellement, certainement faut-il néanmoins y voir un aboutissement de la pratique et chercher à en cultiver l’esprit aussi tôt que possible, par exemple en se rendant attentif aux sensations très claires, à la fois légères et puissantes, que vous pourrez avoir en pratiquant avec certains partenaires ou professeurs plus avancés.

 

Cette question vous a intéressé ? Achetez le livre !